Communauté de Paroisses Saint Joseph Hambach - Neufgrange - Roth - Woustviller
Communauté de Paroisses Saint JosephHambach - Neufgrange - Roth - Woustviller

La prière sauvera le monde

Qu’elle est grande la puissance de la prière !” nous disait sainte Thérèse de Lisieux, qui, déjà enfant, s’endormait son chapelet à la main. La prière, un vrai coeur à coeur avec Dieu, est au centre de la vie de tout chrétien.  C’est un cadeau immense que nous fait Dieu et pourtant elle nous donne parfois bien du mal. Même s’il n’existe pas de méthode infaillible, voici quelques conseils et astuces pour prier qui parfois peuvent bien nous aider !

La prière, c’est quoi ?

La prière, c’est établir une relation personnelle avec Dieu, c’est se laisser aimer par lui et répondre à son amour. C’est passer du temps avec le Seigneur, dans une rencontre avec lui, l’écouter et lui parler.

Prier ne consiste pas à beaucoup penser mais à beaucoup aimer” écrivait sainte Thérèse d’Avila. Prier, ce n’est pas penser à Dieu mais reposer notre coeur en lui : ce n’est pas passer par le biais de l’intellect, mais par celui du coeur. Tout le monde peut prier : baptisé ou non, laïc ou religieux, il suffit d’ouvrir son âme au Seigneur et de l’accueillir !

 La vie de prière est avant tout un don, une grâce offerte par Dieu. Il ne s’agit pas de “faire sa prière” comme on ferait un devoir, mais d’accueillir ce don qui nous est fait de pouvoir nous adresser à Dieu comme à notre père, de nous adresser au Christ comme à notre frère, notre ami. La prière est gratuite : personne ne nous oblige à prier.

Prier, c’est rencontrer quelqu’un et se laisser rencontrer, dans une relation qui ne se joue pas au niveau de l’intelligence mais au niveau du coeur. La flamme qui habite cette rencontre consiste à croire, espérer et aimer. La prière du coeur est aussi appelée prière théologale, car Dieu nous donne trois vertus, dites théologales, à cultiver toute notre vie afin d’avancer sur le chemin de la foi et de l’oraison. Ce sont des capacités qu’il nous donne pour l’atteindre directement : il s’agit de la foi, de l’espérance et de l’amour.

La foi, c’est faire confiance au Seigneur, croire en un Dieu bien plus grand que ce que notre intellect peut comprendre. Espérer c’est attendre : les grandes choses se déroulent dans le temps. Mais l’espérance s’enracine également dans la foi : “Seigneur, je crois en tes promesses, tu me donneras beaucoup”. Enfin, l’amour, la charité, la plus grande de ces vertus qui est pourtant dépendante des deux autres. Sainte Thérèse d’Avila utilise le mot d’“amitié” pour désigner notre relation à Dieu : toute rencontre d’amitié est une rencontre d’amour. Il y a donc un échange, une communion avec l’autre, pour peu qu’on lui ouvre son coeur.

Pour en découvrir davantage sur la prière :

 

https://hozana.org/priere

 

 

Vous pouvez déposer une intention de prière avec l'application ici :

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Conseil de fabrique de Neufgrange - Site optimisé pour le navigateur Chrome